fbpx

En continuant à naviguer sur ce site, vous nous autorisez à déposer des cookies à des fins de mesure d'audience.

17.11.2020 : Travail social et analyse microéthique des pratiques professionnelles / 14.01.2021 : La formation des pratiques numériques dans le cadre de l'action socio-éducative / 18.05.2021 : les motivations à devenir parrain ou marraine de proximité : désillusions et enchantements

Programme

Travail social et Analyse microéthique des pratiques professionnelles
Mardi 17 novembre 2020 - De 15h à 17h30

Michel Binet, Professeur universitaire, Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa da Universidade Lusíada de Lisboa (ISSSL-ULL).

La session proposée porte sur les apports théoriques et méthodologiques de l’Analyse Conversationnelle Ethnométhodologique (ACE) dans la conception et le développement d’un axe de recherche praticienne en Travail social ayant pour programme la description phénoménographique de la microéthicité des pratiques professionnelles. Basée sur des recherches empiriques en cours menées au sein de l’une des équipes de chercheur.e.s du GIS Hybrida-IS, le GEACC, la session aborde, successivement, (1) la méthodologie des études de corpus en ACE, (2) sa contribution dans un renouvellement de l’Analyse des pratiques professionnelles opérant un recentrage analytique sur la dimension éthique de celles-ci, (3) l’histoire récente du concept de microéthique et (4) la redéfinition en compréhension et en extension de celui-ci à partir des apports de l’ACE. Considéré à la lumière d’une telle approche analytique de la trame interactionnelle des pratiques professionnelles, dotée d’un haut degré de granularité descriptive, la session adoptera, à titre d’orientation argumentative, la thèse suivante : tout travailleur social est descriptible et réflexivement auto-saisissable comme microéthicien.

 

La formation des pratiques numériques dans le cadre de l’action socio-éducative : l’exemple de la « présence éducative sur internet » au sein du réseau « Promeneurs du net »
Jeudi 14 janvier 2021 - De 15h à 17h30

Valérie Janson et François Sorin, chercheurs au centre de recherche d’ASKORIA

Notre présentation porte sur la formation des pratiques numériques des professionnels dans le cadre de l’action socio-éducative, saisies sous le double rapport de la médiatisation et de la médiation numérique (Sorin, 2019). En nous appuyant sur une série d’entretiens et d’observations réalisés en 2018 et 2019 auprès de professionnels de la jeunesse exerçant dans différentes structures, et engagés dans le réseau « Promeneurs du net », nous présenterons une typologie des modes de « présence éducative sur internet » qui coexistent au sein de ce réseau. L’hétérogénéité des « manières d’être » promeneur du net et d’exercer avec les réseaux sociaux numériques apparait comme le résultat de l’appropriation (Proulx, 2002) individuelle et collective des dispositifs socio-techniques et de la traduction (Akrich, Callon, Latour, 2006) localisée des intentions socio-éducatives contenues dans le projet « Promeneurs du net ». Parmi les différents facteurs qui interviennent dans ces processus (dispositions personnelles, dynamiques collectives et structures organisationnelles, etc.) les représentations qu’ont les professionnels des pratiques numériques juvéniles jouent un rôle prépondérant, qui contribuent à déterminer le sens donné à la présence éducative en ligne, entre nécessité (protection, prévention) et opportunité (adaptation, innovation).

Les motivations à devenir parrain ou marraine de proximité : désillusions et enchantements
Mardi 18 mai 2021 - De 15h à 17h30

Juliette Halifax, cherheure DERO-APRADIS

S’engager dans un parrainage de proximité n’est pas anodin car il s’agit à la fois d’un engagement bénévole, d’un engagement auprès d’un mineur en situation de vulnérabilité et d’un engagement dans la durée. Pour le réseau France Parrainages, le DERO de l’APRADIS a mené une recherche mêlant une approche quantitative, avec l’analyse des bases de données des associations, et une approche qualitative dans 6 territoires, avec 30 entretiens auprès de parrains et marraines et de professionnels. Cette recherche permet de mieux comprendre qui sont les personnes s’engageant dans un parrainage de proximité, leurs motivations initiales ainsi que leurs motivations actuelles. En effet, la réalité de leur expérience de parrainage ne correspond pas toujours à ce que les parrains et marraines s’étaient imaginé, qu’il s’agisse des relations avec leur filleul(e) ou avec leur entourage (famille et travailleurs sociaux). Cependant, les parrainages perdurent et les bienfaits exprimés par les parrains et marraines sont multiples.

Publics

- Personnels des organisations membres du GIS, chercheurs et non chercheurs
- Toutes les personnes intéressées non membres du GIS Hybrida-IS.

Modalités

Visio-conférence
> Inscription préalable en ligne : https://doodle.com/poll/f2g562ngnwnh2a4c

Organisation et contact

> GIS Hybrida IS, Réseau interdisciplinaire et international de recherches en intervention sociale / travail social

- Patrick Lechaux - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
- Philippe Lyet - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.