fbpx

En continuant à naviguer sur ce site, vous nous autorisez à déposer des cookies à des fins de mesure d'audience.

Mars-avril 2021 > Relation e-administrative du Pays de Brocéliande; Évaluation du projet d'inclusion numérique dans les ESC Rennais"; Usages numériques dans le champ de la protection de l'enfance ...

 Les 3 rapports :

Ces 3 rapports viennent clore un 1er semestre 2021 riche en travail d’écriture. Pour rappel, le rapport de recherche financé par le Conseil régional de Bretagne et réalisé par le Centre de recherche d'ASKORIA dans le cadre du LabAccès  « Lieux et acteurs de la médiation numérique » est en ligne depuis avril 2021

Les usages numériques dans le champ de la protection de l’enfance : rapport de recherche-action-formation

Télécharger le rapport (avril 2021)
Centre de recherche d’ASKORIA - Avril 2021 / Auteur : François Sorin

PEP29 usages numeriques rapport RAF F Sorin vDEF WEB

Ce rapport rend compte d’une démarche de recherche-action-formation qui s’est déroulée de janvier 2019 à octobre 2020 au sein de la direction « secteur social » de l’association départementale des Pupilles de l’Enseignement Public du Finistère (PEP 29).
Les usages numériques sont au cœur de cette démarche : à la fois les usages des professionnels et la manière dont les dispositifs numériques peuvent être mobilisés dans le cadre de l’accompagnement socio-éducatif, mais également les pratiques et les enjeux de l’accompagnement des usages numériques des publics.
Ce document présente le déroulé, les résultats et les productions issues de la recherche-action-formation. Il met également à disposition les différents outils et méthodes qui ont été développés et expérimentés dans le cadre de la démarche.

Portrait territorialisé de la relation e-administrative du Pays de Brocéliande
Explorer les dimensions territoriales de l’accès aux droits dans un contexte de dématérialisation

Télécharger le rapport (avril 2021)
Démarche financée par le Ti Lab et le Conseil Départemental d’Ille-et-Vilaine - Agence départementale du Pays de Brocéliande et réalisée par le Centre de recherche d’ASKORIA dans le cadre du projet LabAccès.
Centre de recherche d’ASKORIA - Avril 2021 / Direction : Pierre Mazet et François Sorin / Avec Léa Lecollinet, Florian Pedrot, Jordy Stefan et Benoit Vallauri

LabAcces Portrea Broceliande version juin 2021 WEB

Ce rapport présente les résultats d’une démarche initiée à la fin de l’année 2019 et qui s’est achevée en janvier 2021 : le Portrait territorialisé de la relation e-administrative (PORTREA) du pays de Brocéliande. Réalisé par le centre de recherche d’Askoria dans le cadre du projet LabAccès (Ti Lab) avec le soutien de l’agence départementale de Brocéliande (Conseil départemental d’Ille et Vilaine), le PORTREA consiste à rendre visible la situation e-administrative d’un territoire : soit à la fois le nombre de personnes concernées par un besoin d’aide e-administrative, et l’état de l’offre publique d’aide en la matière, c’est dire les ressources disponibles et accessibles aux habitants de ce territoire.
Le PORTREA s’appuie sur un indicateur de vulnérabilité e-administrative, élaboré dans le cadre du LabAccès (voir sur le site du LabAccès : PORTREA, note méthodologique). Cet indicateur composite entend rendre compte, à l’échelle d’un territoire donné, du risque de non-recours aux droits lié à l’impossibilité d’initier ou de mener à terme une démarche administrative dématérialisée. Les différentes dimensions de cet indicateur permettent de prendre en compte les rapports qu’entretiennent les individus aux technologies et aux usages numériques, mais également les situations sociales et les évènements biographiques spécifiques qui exposent davantage certaines parties de la population à des exigences numériques nouvelles et/ou récurrentes. Ces différentes dimensions permettent d’estimer le poids, donc le nombre, des personnes concernées par le risque de non-recours aux droits sur le territoire étudié.
L’originalité de la démarche repose sur la mise en regard de ces effectifs avec l’offre d’aide e-administrative sur le territoire, dont l’accessibilité constitue une dimension de l’indicateur. Les lieux et acteurs de l’aide e-administrative du territoire de Brocéliande ont été recensés. L’identification de cette offre d’aide e-administrative repose sur une typologie des situations-problèmes que peuvent rencontrer les habitants et qui sont susceptibles de déclencher une demande d’aide e-administrative : besoin d’information, besoin d’accéder aux équipements et aux réseaux, besoins d’aide et d’accompagnement, besoin de se former, etc.
Le rapport présente les résultats de la démarche pour chacune des trois communautés de communes qui compose le pays de Brocéliande (Communauté de communes de Saint Méen Montauban, Montfort Communauté et Communauté de communes de Brocéliande). Le rapport présente également les enquêtes sur les pratiques d’aide e-administrative qui ont été réalisé par questionnaire, par observation et entretiens dans différents lieux d’aide e-administrative du Pays de Brocéliande.

Rapport d’évaluation du projet d’inclusion numérique dans les Espaces Sociaux Communs Rennais

Télécharger le rapport (Mars 2021)
Évaluation commanditée par le CCAS de Rennes pour le compte des espaces sociaux communs Rennais et réalisée par le Centre de recherche d’Askoria dans le cadre du projet LabAccès.
Crédits : Centre de recherche d’ASKORIA - Mars 2021 / Auteurs : François Sorin (coordinateur), Valérie Janson, Pierre Mazet, Florian Pedrot, Jordy Stefan.

Rapport evaluation projet inclusion numerique ESC vDEF WEB

Le projet évalué par le centre de recherche d’Askoria dans le cadre du projet LabAccès est une expérimentation conduite au sein des Espaces sociaux communs rennais (ESC) dont L’objectif principal est de « permettre aux personnes les plus en difficulté d’accéder à leurs droits et de faire leurs démarches en ligne ». La création d’espaces numériques au sein des différents ESC de la ville et le recrutement de médiateurs socio-numériques au sein des équipes pluriprofessionnelles des ESC (agents d’accueil, travailleurs sociaux…) visent « l’amélioration du recours aux droits et aux services dans une vision transversale de la demande sociale ». Le projet « d’inclusion numérique » comprend également des démarches de formation en direction des différents professionnels des ESC.
Ce document d’analyse présente le cadre de l’évaluation, la méthodologie utilisée et les résultats de l’évaluation. La recherche évaluative montre que les espaces numériques et la présence des MSN constitue une ressource efficace pour réaliser la médiation administrative dont les publics ont besoin dans un contexte de dématérialisation et compléter l’offre préexistante des ESC en la matière.  En revanche, les perspectives de « montée en compétences numériques » et « d’autonomisation e-administrative des usagers n’apparaissent que partiellement atteintes dans le cadre du projet.
L’expérience semble indiquer que le double objectif de médiation administrative et de médiation numérique ne peut être atteint qu’en identifiant des dispositifs (temporalités, mode d’orientation, modalités d’engagement des usagers, etc.) distincts bien qu’articulés entre eux dans le cadre de l’offre globale d’accompagnement.

 

> TOUS LES TRAVAUX DU CENTRE DE RECHERCHE D'ASKORIA